TEXiA : 5 PME TEXTILE INTÈGRENT LE PROGRAMME

Cinq entreprises françaises du secteur textile ont été sélectionnées pour participer à TEX-IA, le nouveau programme d’IA développé par le R3iLab et Cap Digital. Les travaux démarrent en janvier 2020. Le jury du programme TEX-IA, développé par le R3iLab en partenariat avec Cap Digital, a sélectionné les 5 entreprises (sur 14 candidats) qui développeront un POC (proof of concept) focalisé sur l’intégration de l’Intelligence Artificielle dans les process de l’entreprise.

Un double objectif pour les PME

▶︎ L’expérimentation directe : concevoir et développer 5 projets d’intégration de l’IA au sein d’entreprises sur un mode collaboratif associant les entreprises sélectionnées et les partenaires technologiques sélectionnés avec Cap Digital pour les accompagner.
▶︎ La sensibilitation et la dissémination : le programme TEX-IA aura une valeur d’exemple pour la filière et doit permettre de stimuler les industries du textile, du cuir et des matériaux souples sur les enjeux de l’IA.

Les 5 entreprises sélectionnées

Les cinq lauréats sélectionnés par le jury présidé par Christine Balagué (Institut Mines-Telecom) seront associés à des entreprises experts, spécialisées dans l’Intelligence Artificielle et sélectionnées par Cap Digital. Ces entreprises seront accompagnées en 2020 par les équipes du R3iLab.

▶︎ UTT Yarn ∨

▶︎ Le Projet : intégration de l’Intelligence artificielle dans les processus de production et de recyclage (projet usine 4.0).
▶︎ L’entreprise : UTT Yarn est un filateur et teinturier pour le tricotage et le tissage industriel et technique basé à Tourcoing (Hauts de France). 

▶︎ LEMAITRE DEMEESTERE ∨

▶︎ Le Projet : utilisation de l’intelligence artificielle pour analyser en anticiper les tendances de consommation.
▶︎  L’entreprise : Lemaitre Demeestere est tisseur de lin depuis 1835. Implantée à Halluin (Hauts-de-France), l’entreprise revendique un savoir-faire ancestral 100% made in France avec un bilan carbone exceptionnel dans l’ameublement, le linge de maison et le prêt-à-porter.

▶︎ LEMAHIEU ∨

▶︎ Le Projet : intégration de l’Intelligence artificielle dans les processus de production (projet usine 4.0).

▶︎  L’entreprise : Fabricant français de sous-vêtements depuis 1947 implanté dans les Hauts de France. En pleine mutation, Lemahieu est aujourd’hui la dernière bonneterie francaise. Lire l’article des Échos sur l’entreprise.

▶︎ SEGARD MASUREL ∨

▶︎ Le Projet : s’appuyer sur l’IA pour analyser en anticiper les tendances de consommation.

▶︎ L’entreprise : Segard Masurel est spécialisée dans le négoce et la transformation de laine. Cette entreprise familiale a été créée dans les Hauts de France il y a 173 ans.

▶︎ GARNIER-THIEBAUT ∨

▶︎ Le Projet : utiliser l’IA et les datas de l’entreprise pour identifier de nouveaux marchés.

▶︎ L’entreprise : Garnier-Thiebaut est spécialisée dans la production de linge de maison. L’entreprise, implantée dans les Vosges depuis 1833 est très présente sur les marchés de l’hôtellerie.

Pour en savoir plus

Les membres du jury ∨

Ces 5 entreprises ont été sélectionné par le jury, présidé par Christine Balagué, professeur à l’Institut Mines-Telecom, le lundi 21 octobre 2019. Les membres du jury :
Nelly Rodi, co-présidente du R3iLab, vice-présidente de la CCI Ile de France.
Françoise Colaitis, Délégué adjointe de Cap Digital.
Yohann Petiot, Directeur Général de l’Alliance du commerce.
Yann Rivoallan, Cofondateur de The Other Store
François Gonnot, Lab Innovation de Lectra.
• L’équipe R3iLab.

L'Appel à Projet ∨

Documents presse ∨

L’article du Journal du Textile du 25/06/19 : télécharger au format Pdf.

Laisser un commentaire