Centre Européen des Textile Innovant - Lille - Innovation Experience R3iLab

INNOVATION EXPERIENCE LILLE I LA SYNTHÈSE

Retour sur la journée Open Innovation Experience, organisé le 8 décembre 2016 par le R3iLab et UpTex à Lille : compte rendu et synthèse des rendez-vous organisés dans les principaux centres de recherche dans les Hauts-de-France.

Après le succès du R3iLab Open Innovation Experience organisé en mai 2016 en Île de France, le R3iLab a organisé, en partenariat avec le pôle de compétitivité textile UpTex, une nouvelle journée de rencontres industriels-chercheurs à Lille et à Roubaix. Un circuit de rendez-vous uniques dans les centres de recherche et d’innovation locaux, avec le meilleur de l’innovation et de la recherche appliquée dans les domaines du textile-habillement, du retail et des objets connectés.

Conférence au Centre Européen des Textile Innovant à Lille-Roubaix
Conférence au Centre Européen des Textile Innovant lors de la journée Innovation Expérience R3iLab du 8/12/16.

Le compte rendu des rencontres Innovation Expérience


#1 CENTEXBEL - LABORATOIRE VKC ∨

CENTEXBEL

Visite et points sur les projets Plast-i-com.
Basé à Courtrai, Centexbel est le centre d’expertise textile technique belge, créé en 1950 à l’initiative de Fedustria dans le but de renforcer la position compétitive de l’industrie textile nationale. Son champ de compétences a été élargi aux matériaux plastiques avec l’apport du laboratoire VKC, qui concentre les fonctions de laboratoire de tests et de centre de recherche autour des plastiques et des composites.

Stratégies de recherche et expertises
Les stratégie de recherche de Centexbel sont centrés sur les besoins industriels (Innovation dans les processus / Innovations produits) et sur les problématiques de durabilité (efficacité des ressources / recyclage / mise en œuvre industrielle de Biopolymères.

Thermoplastiques fonctionnels
Thèmes de recherche : • Technologie avancée de mélange de polymères • Fin de vie: biodégradation, compostage, LCA • Matériaux composites • Composites lin / PP à base de fils à faible torsion • Composites Basalte / PP et Basalte / PA • Composites biocombustibles auto-renforcés • Étude des matériaux composites thermoplastiques (PP, PA, PLA, PET..), composites auto-renforcés, renforcés par microfibrilles, à base de fibres naturelles • Fabrication d’additifs (impression 3D)

Caractérisation des plastiques et des procédés de recyclage
Thèmes de recherche : • Polymères à base de bio • Traitement écologique des matières plastiques • Optimisation énergétique des processus • Recyclage • Élastomères thermoplastiques • Fonctionnalisation des polymères.

Fonctionnalisation et modification des surfaces textiles
Thèmes de recherche : • Fonctionnalisation • Matériaux intelligents et textiles électroniques • Matériaux et processus durables • Nouvelles applications du marché • Développement de nouvelles matières textiles (exploitations de biomasse aquatique).

Santé et de sécurité liées au textile
Thèmes de recherche : • Propriétés de barrière • Guérison des plaies • E-surveillance des vêtements • Confort • Hygiène • Vêtements médicaux, masques • Échafaudages bio-absorbants textiles
Télécharger la présentation Centexbel-VKC (1,6 Mo)

VKC

Matériaux comptatibilisant pour le recyclage du polyester (présentation VKC)
VKC a mené une étude sur les différents procédés de recyclage des matériaux plastique polyester (bouteilles, supports d’emballage et sur la définition de différents types de compatibilisant (coupling agent) pour permettre d’optimiser la recyclabilité industrielle des matériaux plastiques.
Télécharger la présentation VKC (1,1 Mo)

#2 CETI - UPTEX - GEMTEX/ENSAIT ∨

CETI (Centre Européen des Textiles Innovants)

Présentation du Centre Européen des Textiles Innovants par Pascal Denizart
Le CETI est un centre de recherche et développement appliqués qui occupe en 2015 un large périmètre entre les niveau 2 et 8 de l’échelle des TRM (Technology Readiness Level, imaginée par la NASA pour mesurer le degré de maturité d’une technologie). Ce centre unique concentre les principaux procédés de fabrication de la filière textile : compoudage, non-tissé, tissage, confection, filage, filature et coating.  Cet espace de lignes industrielles pilotes, qui permet d’accélérer les tests et le prototypage rapide, favorise la fertilisation croisée et le développement des partenariats entre les laboratoires de recherches et les entreprises du secteur. Il permet enfin d’accélérer les transferts industriels et la mise en marché de produits innovants.

De la fibre au retail
L’offre de prestations du CETI couvre un spectre très large, de la fibre jusqu’à la commercialisation de produits innovants. Le centre s’est également fixé un certain nombres d’axes prioritaires de recherche, comme l’eco-conception et l’économie circulaire : utilisation de matières biosourcées, l’allègement des structures textiles ou encore la recyclabilité… Porteur du projet de recherche Sport Infinity dans le cadre des initiatives de la Commission européenne H2020, Adidas a ainsi confié au CETI et à différents partenaires industriels, dont BASF, des travaux de recherche et de développement la pour la création d’une nouvelle génération de produits sportifs entièrement recyclable. Le CETi participe également au développement d’une plateforme industrielle pilote pour la collecte et le recyclage des articles en coton, en développant notamment des procédés de délissage. Le CETI participe également de façon très active à différents programme de développement de smart textile, comme le projet AutonoTEX, dont l’objectif consiste à mettre au point des équipement et des draps médicaux de sécurisation textile auto-alimentés en énergie (lire ci-dessous).

Impression 3D et Phygital
Le CETI a mis récemment en place un nouvel axe d’innovation consacré à l’impression 3D et à l’association du physique et du digital autour de thématiques liés à l’univers  médical (Filtration médical), ou encore à la conception digitale des produits fashion et au prototypage rapide (projet DIG-Tex-2), en intégrant les choix et les demandes des consommateurs.

Pdf de présentation du CETI sur demande.

UP-TEX

Un pôle de compétitivité de 185 membres (15 Mds d’€ de CA)
Le pôle de compétitivité Up-tex concentre son action auprès des entreprises en apportant son soutien au développement de textiles innovants. Le pôle, qui coordonne sa mission régionale avec l’association pour la promotion des textiles techniques CLUBTEX, compte 185 membres dont 131 entreprises totalisant 15  Mds d’€ de CA, 30 organismes de recherche et de formation et 24 structures partenaires (pôle de compétitivité, clusters, agences de développment..). En 2017, 75% des membres du pôle participent directement à un projet d’innovation labellisé ; 43% ont développé un brevet lié à ces démarches d’innovation ; 68% ont recruté du personnel de R&D pour mener leur démarche à terme et 45% sont en phase d’industrialisation de leur projet. UPtex accompagne les entreprises dans leur projet d’innovation et propose une veille technologique spécialisée dans l’univers du textile et des matériaux souples. En 10 ans, UP-tex a pu accompagner 265 projets d’innovation. 207 ont été labellisés, 113 d’entre eux ont été financés, ce qui représente 450 M€ d’investissement R&D, 135 M€ de financements publics mobilisés et un total de 350 entreprises et de laboratoires impliqués dans ces projets.

4 domaines d’activité stratégique, 7 marché prioritaires
▶︎ Les domaines stratégique • Les textiles interactifs : capteurs-emetteurs souples, conduction et production d’énergie, textile à principe chimique actif • Matériaux textile à effet barrière : isolation et protection thermique & acoustique, filtration, protetion NRBC • Structures textiles complexes : structures 3D et préformes textiles, matériaux sandwiches hybrides, renforts et protection mécanique • Eco-matériaux textiles :  bio-polymères, recyclage des matériaux textiels, fibres naturelles et cellulosiques locales. ▶︎ Les marchés visés en priorité • Santé-Médical •  Agriculture • Industrie • Transport • Bâtiment & Infrastructure • Sport & Loisirs • La personne.

Les principaux projets accompagnés par le pôle⎪10 ans d’innovation
▶︎ MAYA : développement d’un serious game pour le management et la prediction automatique de la production de fils teints ▶︎ FLUTEX (matériaux barrière) : étude de transfert dynamique des ensemble multicouches textiles de pompiers afin d’optimiser le confort et la sécurité. ▶︎ CLARIFIL (matériaux barrière) : développement de filtres pour boissons à partir de matériaux textile biosourcés et régénérables. ▶︎ ISOLPAC (matériaux barrière) : complexe textile pour la rénovation extérieures des bâtiments. ▶︎ H/OPLA 3D (matériaux barrière) : fonctionnalisation hydrophobe et oleophobe de matériaux textiles 2D et 3D par polymérisation plasma (coating). ▶︎ NUMTISS (structures complexes) : modélisation numérique du procédé de tissage des renfort fibreux pour matériaux composites. ▶︎ CRYOBTURE (structures complexes) : développement d’un ballon d’obturation de canalisation cryogénique. ▶︎ MATISSE (structures complexes) : reconstruction mammaire à partir de matériaux textiles et imprimés 23D bio-résorbables. ▶︎ AGROBIOTEX (éco-matériaux textiles) : développement de produits textiles biosourcés. ▶︎ SILENCIO (éco-matériaux textiles) : mise au point de silencieux acoustiques éco-responsables pour la ventilation des bâtiments (VMC). ▶︎ TEXTRONIC (textiles interactifs) : industrialisation de textiles connectés de type seconde peau pour des applications santé. ▶︎ LED RIBBON (textiles interactifs) : intégration industrielle de LEDs sur des rubans élastiques. ▶︎ HYDRAX (textiles interactifs) : étude des flux thermiques et hydriques des ensembles multicouches utilisés par les pompiers. ▶︎ TEXTILES AUTO-RAFRAISCHISSANTS (textiles interactifs) : explorationd es possibilité d’application d’une technologie brevetée de rafraichissement par évaporation.

Pdf de présentation UP-tex sur demande.

GEMTEX-ENSAIT

Un laboratoire à la pointe de l’innovation textile
Gemtex est le laboratoire de recherche attaché à l’ENSAIT (École nationale supérieure des arts et industries textiles) de Roubaix. Gemtex regroupe 10 professeur, 17 maitres de conférences, 2 post-doctorants, 39 doctorants, 7 ingénieurs et 2 techniciens. Le laboratoire participe activement à 22 projets collaboratifs de recherche (ANR, Intereg, H2020..), 10 projets industriels et plusieurs projets privés poiur le compte d’entreprises comme L’Oréal, Michelin, DGA, Dassault System, Renault Truck, Airbus, Promod…

3 domaines de recherche stratégique
▶︎ Group Multifunctional Textiles and Processes – MTP : Fonctionnalisation, surface, éco-conception, filage, nanocharges, textiles bio-actifs, microencapsulation, capteurs & actionneurs, métrologie, retard au feu, nontissés, enduction, confort. ▶︎ Group Mechanics Textile Composites – MTC : Comportement et caractérisation mécanique, modélisation, simulation éléments finis, conception, milieux fibreux, composites, procédés de fabrication, fibres naturelles. ▶︎ Group Human Centered Design – HCD : Customisation de masse, analyse sensorielle, textile intelligent, optimisation et gestion de la chaîne logistique, aide à la décision, outil d’aide à la conception.

Les projets de recherche
▶︎ Group Human Centered Design – HCD • Numérisation de la chaîne de confection, création de vêtements virtuels, modélisation • Textile intelligent : instrumentation de textiles (capteurs, actionneurs, mesure de diagnostic local et global, self-learning, health monitoring….) pour des applications médicales et vêtements de protection (EPI). ▶︎ Group Mechanics Textile Composites – MTC • Conception et développement de procédés textiles • Élaboration et caractérisation des renforts
• Modélisation des renforts et des procédés Tissage2D & 3D, tressage, placement de fibres, renforcement, hybridation… • Développement de préformes, modélisation des renforts et des procédés •  Numtiss : modélisation de procédé de tissage. ▶︎ Group Multifunctional Textiles and Processes – MTP • Développement de fibres fonctionnelles (Particules dans des polymères par filage par voie fondue / Mélanges immiscibles de polymères thermoplastiques / Introduction de particules micro et nano par filage par voie fondue) • Fonctionnalisation de surfaces des matériaux naturels ou synthétiques (voie physique et voie chimique) : Mise en œuvre de multifilaments conducteurs de l’électricité (variation de la conductivité électrique en fonction de la température) • Développement de textiles à structure contrôlée (tissu, tricot, non-tissé) : optimisation-contrôle des paramètres procédés, conception d’une architecture fibreuse spécifique pour le développement de produits textiles multifonctionnels : création de ménisques artificiels à partir de textile bio-compatibles, création de textiles lumineux pour des applications médicales

Pdf de présentation du GEMTEX sur demande.

#3 Projet AUTONOTEX (UpTex-CETI) ∨

PROJET AUTONOTEX

Un textile connecté autonome en énergie
Labélisé Projets industriels d’avenir (PIAVE, financé par la Direction générale des Entreprises et BPI france) soutenu par le CETI et Gemtex, le projet AUTONOTEX  doit aboutir d’ici à deux ans, à la mise au point, puis à l’industrialisation, d’un textile intelligent connecté et autonome en énergie. Une première technologique : tissé ou tricoté à partir d’une fibre piézoélectrique, ce textile a la particularité de produire de l’électricité en se déformant et, donc, de fournir sa propre énergie. Il ne sera ainsi pas nécessaire de la recharger. Équipé de capteurs, il doit enfin permettre d’enregistrer et de communiquer des informations biométriques (températures du corps, hydratation, mouvements…). Les applications envisagées pour cette innovation touchent pour le moment l’univers de la sécurité (pompiers : alertes sur des indicateurs de température corporelle montant fortement) ou de la santé (draps médicaux pour équipés certains malades souffrant de la maladie d’Alzheimer et devant être immobilisés : alarmes en cas de déshydratation, de chute…). Doté d’un budget de 9 millions d’euros, le projet Autonotex rassemblant douze partenaires dont Mulliez-Flory, Eminence, Nicomatic, Arkema…

AUTONOTEX_LES_ECHOS

 

#4 SI-LAB ∨

Tester des solutions innovantes pour le commerce
Le Shopping Innovation Lab (SI-LAB) se compose d’un réseau de 45 partenaires spécialisés dans l’expérience utilisateurs et dans les technologies destinées à la relation client. Il bénéficie d’un laboratoire dédié à l’évaluation des usages, de deux plateaux d’expérimentations équipés des technologies les plus en pointes, dédiées au commerce, d’un espace immersif 3D et d’un showroom dédié à l’innovation dans le commerce. Sa mission consiste à favoriser la dynamique d’usages dans les processus d’innovation pour le commerce, avec la participation active des utilisateurs

Les axes de recherches
Le Shopping Innovation Lab est ouvert à tous les acteurs impliqués dans la recherche de solutions innovantes pour le commerce : • Les enseignes de la distribution souhaitant faire évoluer leurs services • Les entreprises technologiques ayant besoin de prototypes pour valider un usage dans le commerce • Les établissements de recherches avec des projets de R&D orientés vers le commerce.

Presentation du SILAB Innovation Experience R3iLab
Télécharger la présentation du SILAB

#5 CITC - Technologies IoT ∨

Un acteur clé de  l’Internet des Objets
Le Centre d’Innovation des Technologies sans Contact (CITC) est un acteur clé en matière de l’Internet des Objets et de l’Intelligence Ambiante. Installé dans le centre EuraTechnologie de Lille, dans les bâtiments rénovés  des anciennes filatures de coton Le Blan-Lafont (réhabilité par la ville en 1996), le CITC est un centre de ressources, d’expérimentations et d’expertises techniques en matière d’identification, de traçabilité, de mobilité et de géolocalisation, intégrant exigence environnementale, éthique et sécurité. Il accompagne l’appropriation des technologies sans contact et de l’Internet des Objets, l’émergence des solutions innovantes et standardisées, et le développement des nouvelles activités à haut potentiel. Il participe aux actions liées à l’Internet du Futur en favorisant les synergies entre les entreprises, les organismes de recherche et de formation.

Réseaux bas débit Sigfox et LoRa, futurs réseaux de l’IoT ?
Le CITC est notamment en pointe sur les évolutions prochaine des réseaux de communication sans fil bas débit de type Sigfox ou LoRa (dans lequel Orange a décidé d’investir), et qui préfigurent les futurs réseaux de l’IoT. En complément des réseaux cellulaires classiques, exploités par les opérateurs télécoms, la technologie bas débit Low Power Wide Area (LPWA) permet d’assurer une connectivité à faible consommation d’énergie et à moindre coût. Elle intéresse les opérateurs de l’Internet des Objets (IoT) qui espèrent l’utiliser pour déployer le réseau qui sera nécessaire pour assurer la communication entre de multiples objets domestiques (mais pas seulement), dont les messages sont peu gourmands en énergie dans sur l’ensemble du territoire métropolitain. Peu onéreuse et frugale, la technologie LPWA a néanmoins un réel inconvénient : elle permet plus facilement de remonter de la data, que de la redescendre. De ce fait, elle interdit la mise à jour des objets connectés, mais peu en recueillir les données. Des accords ont néanmoins déjà été passé en France entre la SNCF et SigFox. Les jeux ne sont pourtant pas fait, puisque certains opérateurs ont déjà annoncé qu’ils pourraient réutiliser les anciens canaux 2G comme architecture bas débit pour l’IoT. En 2020, on comptera 28 milliards d’objets connectés dans le monde, dont 8,5 miliards enEurope de l’Ouest. En complément, l’article de l’Express (ci-dessous) donne une idée de l’expansion à venir de ce marché.

Explosion du marché de l'IoT dans le monde

Laisser un commentaire