Global ou Local ?

Le programme Futurs Immédiats initié et piloté par le R3iLab a tenu sa première séance de réflexion autour de l’articulation Global/Local. Une vingtaine de chefs d’entreprises ont participé à cette première session. Initié et imaginé par le R3iLab, le nouveau programme Futurs Immédiats est au coeur de l’un des 34 plans déployés par le ministère de l’Économie et des Finances dans le cadre de la Nouvelle France Industrielle. Présidé par Bernard Cugerone, Pdg de JRC Reflex, le programme Futurs Immédiats doit encourager la réflexion stratégique autour des grandes tendances de marché. Il doit également permettre le développement en parallèle de 5 projets industriels innovants intégrant des matériaux textiles et souples (cuir…). Ces développements associeront un industriel et un designer (ou une équipe de designers) autour d’une technologie mature. Les cinq projets sélectionnés ont été accompagnés par le R3iLab de septembre 2014 à septembre 2015.

Première séance de reflexion autour du thème Local/Global

La première séance prospective de ce programme (qui en comptera 5 au total, autour de cinq thématiques), a eu lieu le 19 juin dernier en présence de 40 participants intégrés au déroulement du programme (16 industriels, 18 experts en nouvelles technologies, 2 représentants d’École de Design (ENSCI ET ESAD), et des représentants de la DGCIS, qui finance ce projet). Cette séance de réflexion a notamment permis de réfléchir à la structure de la chaîne de valeur de la filière textile et à sa distribution géographique optimale au regard des intérêts français. Elle a enfin favorisé l’émergence de premières pistes de réflexion sur des projets de développements industriels dont tout ou partie de l’exécution n’est pas – ou peu- délocalisable. Des pistes de projets de textile BtoB producteur d’énergie, ou encore des textiles capacitants, capables d’être utilisés aux différents âges de la vie, ont notamment été évoqués. Ces premiers projets seront analysés dans le cadre du comité de pilotage du projet. Les projets retenus seront développés dans la seconde phase du programme (janvier-septembre 2015).

VIDÉO⎪LE FUTUR DU TEXTILE VU PAR DES ENFANTS DE CINQUIÈME ∨

En préambule de cette première séance, le R3iLab a souhaité nourrir la réflexion de façon originale en interrogeant une trentaine d’enfants d’une classe de cinquième d’un collège d’Orléans. Ils livrent spontanément leur vision du textile et de l’habillement à l’horizon 2030. Certaines des idées évoquées sont étonnamment en phase avec certaines des pistes évoquées par les industriels présents le 19 juin…

POUR ALLER PLUS LOIN ∨